• Un simple Geek !

Critiq'Express (sans spoiler) : Faut-il voir Carnival Row sur Prime vidéo ?


Carnival Row est une série télévisée fantastique américaine en 8 épisodes diffusée depuis le 30 août 2019 sur Amazon Prime Video. C'est une création original de René Echevarria et Travis Beacham, scénaristes ayant travaillés pour les 4400, Médium, TeenWolf, Terra Nova, Castle pour René et Pacific Rim 1 et 2, Le choc des titans, Electric Dreams pour Travis.


C’est l’histoire de deux nations qui se font la guerre pour un même territoire et ses richesses. Jusque-là, classique... sauf que les hommes de Burgue et du Pact se disputent un pays loin d’être banal: Anoun, peuplé de fées aux ailes bleutées, de centaures ou encore de Pucks (créatures mi-homme, mi-bouc).

Après que le Pact eut finalement pris le contrôle de leurs terres, persécutés puis décimés, ces êtres magiques ont dû fuir pour rejoindre, en bateau et à leurs risques et périls, la cité de Burgue évoquant l'Angleterre à l'époque victorienne. Les fées et autres créatures magiques cohabitent difficilement avec les humains dans cette grande ville où l'on suit l'inspecteur Rycroft Philostrat dit Philo (Orlando Blum) enquêter sur une série de meurtres qui menacent d'attiser les conflits entre humains et entités mythologique. On suit également Vignette Stonemoss (Cara Delevingne), jeune réfugiée qui a eu une liaison avec Philo par le passé et qu'elle croit mort. Cette dernière peine à s'intégrer et finit par intégrer une bande de révolutionnaires.


La première force de cette série c'est le spectacle splendide qu'elle nous offre et une esthétique à couper le souffle, enveloppée dans une mythologie méticuleusement élaborée et des effets spéciaux maitrisés. La seconde force vient assurément des thèmes abordés, furieusement d'actualité. Entre inégalités sociales, migrants, rejets de la différence, racisme mais aussi lutte de pouvoir sur fond de posture politique, Carnival Row jète un regard cru et violent sur l'intolérance notre société moderne.

Ajoutez ensuite un casting trois étoiles avec Orlando Bloom en inspecteur introverti, Cara Delevingne en jeune fée effarouchée, Jared Harris en Concellor so Britsh pour les plus connus mais aussi David Gyasi en Puck charismatique, Indira Varma en 1er dame aussi belle qu'obscure, Tamzin Merchant en bourgeoise insupportable que vous aimerez détester et voir évoluer ou encore Karla Crome amie de Vignette et Arty Froushan en fils héritier du Concellor.

Alors tout n'est pas parfait dans cette série, l'esthétisme de la série peine à combler le manque de rythme et les longueurs dans le 1er tiers des épisodes. Mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une création originale et que, pour le coup, la série prend le temps d'installer son univers, ses enjeux ainsi que les multiples histoires qui s'entrecroisent. Chose que The Witcher, par exemple, n'a pas vraiment prix le temps d'approfondir, surement par ce qu'il s'est inspiré d'une oeuvre littéraire déjà existante et d'adaptation en jeux vidéos très populaires.


La série prend aussi le temps de présenter ses personnages principaux, afin de rendre vraiment crédible tout ce qui les relie entre eux, de près comme de loin... Dès le second tiers, une intrigue policière vient dynamiser le tout, en rajoutant une peur supplémentaire à celle de l'escalade des tensions sociales, des luttes de pouvoir et d'une montée de l'extrémisme.


Tout cela abouti à un final grandiose qui fait furieusement écho à notre société actuelle et à ce qu'il se passe déjà dans certains pays... Voilà pourquoi je vous conseille vivement de regarder cette 1er saison et surtout n'hésitez pas à partager votre avis en commentaire et me dire si vous attendez désormais avec impatience une suite...


#amazone #serie #svod #primevideo #fantastique

© 2019 Un simple geek !  | Jean-Charles PAPPENS   |  France. Contact - Mentions légales

un

simple

geek !