• Un simple Geek !

#CritiqueExpress (sans spoiler) The IRISHMAN : comme un côté mafieux en EPAD...

Mis à jour : 18 déc. 2019


Beaucoup de bruit autour de ce film et beaucoup de bruit de Martin Scorsese lui-même ces derniers temps.


Pourtant ce film est loin du chef-d'oeuvre annoncé. Loin d'un Shutter Island (2010) ou du Loup de Wall Street ( 2013) pour les plus récents. Pour ma part, il est surtout loin des meilleurs de Scorsese comme Les affranchis (1990) ou encore de Casino (1995). Les effets de rajeunissement en-tête font tâche sur une réalisation et une mise en scène réussis. Mais on en attend pas mieux du grand Martin.


Du coup la force et le réalisme du jeu des acteurs en souffre. Surtout qu'au final, l'histoire et le scénario sont plus que classique.


Al Pacino relève un peu le niveau malgré quelques exagérations et bien entendu j'ai eu un vrai plaisir de revoir Joe Pesci dans un rôle tout en retenue.


The Irishman raconte pas grand chose, est s'avère plus un champ du cygne d'une époque cinématographique et d'une génération d'acteurs révolus.


Tout ça, durant 3h30, qui passent relativement vite, sauf les 20-30 minutes vers la fin. Comme si Martin voulait pas que tout cela finisse...

© 2019 Un simple geek !  | Jean-Charles PAPPENS   |  France. Contact - Mentions légales

un

simple

geek !