• Un simple Geek !

J'ai vu Love & Monsters sur Netflix avec Dylan O’Brien !!! (Mon avis sans spoiler)


Love & Monsters est une comédie post-apocalyptique américaine réalisée par l'acteur Michael Matthews (Lost Holidays). La pandémie ayant eu raison de son exploitation après quelques jours en salle au printemps 2020 Outre-Atlantique, Netflix a réussi à acquérir les droits de ce film.


Sept ans après avoir survécu à une véritable apocalypse, provoquée par la destruction d'une météorite avec des missiles atomiques qui a eu pour effet secondaire de transformer les animaux à sang froid en monstres géants qui ont décimé 95% de la population. Joel (Dylan O’Brien : Le labyrinthe) décide de quitter le bunker souterrain où il survit, pour retrouver sa bien"Aimée" (Jessica Henwick : Games of Trones, Iron First) d'avant la catastrophe à 130km de lui sur la côte.


Sans révolutionner le genre et sans atteindre l'humour noir et la profondeur des films du genre dont il s'inspire (Bienvenue à Zombiland, Je suis une légende), Love & Monsters est un film "feelgood " familial, optimiste et divertissant. Dès l'introduction, le contexte et le ton sont donnés à la manière d'un story board qui rappelle furieusement le premier Deadpool de Marvel, la "vulgarité" en moins.


On s'attache peu à peu à ce jeune anti-héros, drôle et maladroit, interprété par un Dylan O'brien vraiment convainquant. Il réussi à nous faire passer du rire au larme, de la peur à l'action, tout au long de sa quête initiatique. Epaulé par l'usage de sa voix off et de flash backs pour mieux nous immerger dans la peau de son personnage, il éveille en nous de l'empathie. Je dois avouer que le choix d'un chien comme compagnon d'aventure est également un excellent choix.


Certains, reprocheront à ce film son manque global d'ambition et d'originalité ainsi qu'un humour et un 2nd degré un peu trop lisse. On aurait surement aimé des rebondissements plus nombreux, une tension plus poussée et des rôles secondaires plus étoffés. Ces derniers font le job, dommage qu'ils soient limités finalement qu'à n'être que des faire-valoir. C'est vraiment dommage pour le personnage d'Aimée qui n'ai pas assez approfondi pour qu'on s'attache ou qu'on s'identifie à elle.


Par contre, on peut reconnaitre à Michael Matthews de nous proposer une mise en scène propre qui ne sacrifie à aucun effet facile. Une belle lumière de Lachlan Mine (Chef opérateur sur Minari, golden globe 2021 du meilleur film étranger), des effets spéciaux qui tiennent la route au regard du budget modeste et un bestiaire assez varié et plutôt original.


Pour conclure, Love & Monsters est un film d'aventure fun, généreux et sans autre prétention que de nous divertir. A défaut d'être révolutionnaire, il remplit pleinement sa mission alors, préparez le pop corn !

#netflix #film #cinéma #filmnetflix #ciné #SF

12 vues0 commentaire